Conflit antérieur de hanche

Diagnostic

Le conflit antérieur de hanche est une pathologie qui se rencontre chez les personnes effectuant des activités de charge ou des sports avec déplacements rapides et changement de direction.

Elle intéresse la partie antérieure de l’articulation de la hanche sur une déformation de la tête fémorale (bosse) +/_ associée à une déformation des bords du cotyle (pince).

conflit_radio_illus_conflit2

La douleur ou la gêne apparaissent lors des mouvements répétés de flexion et rotation interne de la hanche. Ces douleurs se situent au niveau de l’aine, mais peuvent irradiées autour de la hanche et parfois se traduisent par une simple pubalgie.

Cette pathologie est souvent retrouvée chez les sportifs de haut niveau avec changements de direction brutaux, en particulier les footballeurs, les tennisman.

Ce conflit évolue plus ou moins rapidement vers des lésions du cartilage et du bourrelet et parfois vers l’arthrose du sujet jeune.

Le diagnostic clinique est peu spécifique en dehors d’une douleur retrouvée à la flexion rotation interne, associant également douleurs et boiterie d’apparition progressive ou brutale à l’activité. L’imagerie est obligatoire afin de faire un diagnostic précoce permettant un traitement préventif de l’arthrose (radio, scanner, IRM).

 

Radio au stade arthrosique

conflit_radio_illus_arthrose2

 

IRM

conflit_irm_supp_radio_illus_conflit3-2 IRM d’un conflit antérieur de hanche avec une lésion du bourrelet

ARTHRO-SCANNER

Traitement

Le traitement médical consiste à limiter les activités physiques et sportives en flexion forcée et il n’est souvent pas suffisant, imposant fréquemment un traitement chirurgical.

Le traitement chirurgical préventif consiste à réduire le volume antérieur du col fémoral et de la tête fémorale pour qu’il ne fasse plus conflit avec le rebord antériuer du cotyle et parfois nécessite également la réparation du bourrelet.
Cette chirurgie se fait sous arthroscopie en ambulatoire.

Les suites opératoires sont marquées par un simple repos relatif avec rééducation douce et un soulagement qui est souvent étalé sur plusieurs mois.

Au stade arthrosique, les solutions thérapeutiques sont limitées en attendant l’heure de la prothèse de hanche.