Tendinite d’Achille

Tendinite ou tendinopathie d’Achille

 

Diagnostic

 

Une « tendinite »  est le résultat d’une hypersollicitation du tendon par rapport à ce qu’il peut supporter à ce moment là.

De multiples facteurs peuvent favoriser l’apparition d’une tendinite : poids, intensité d’entrainement (durée, fréquence), dénivelé, chaussures inadaptées, contracture, lombalgie, hydratation, médicaments(Quinolones), problèmes dentaires, maladies inflammatoires…

La tendinite d’Achille est l’une des plus fréquentes. La guérison est difficile puisque nous la sollicitons à chaque pas.

Le diagnostic est en général facile à la simple palpation du tendon qui est souvent gonflé et douloureux.

Les examens complémentaires ne sont pas toujours utiles et servent surtout à éliminer un autre diagnostic : radios, échographie, IRM.

 

Traitement

Pour bien comprendre les traitements, il faut savoir qu’une tendinite guérit en 6 à 8 semaines de repos strict, ce qui est rarement possible.

On peut porter une talonnette ou des chaussures à talon pour soulager la tension tendineuse et amortir les chocs. Pensez également à une bonne hydratation avant et pendant les efforts plutôt qu’après.

Le traitement aujourd’hui est plutôt la sismothérapie ou ondes de choc et le PRP (Plasma Riche en Plaquettes).

La chirurgie n’intervient qu’en dernier recours.

Les ondes de choc ou sismothérapie sont des séances en cabinet de rééducation qui consistent à percuter la zone sensible à haute fréquence pour accélérer sa cicatrisation (première série de 6 séances maximum).

Ces séances doivent être espacées de 5 jours minimum et la première séance qui soulage (entre une et six séances) doit faire arrêter le traitement pendant six à huit semaines, le temps de la cicatrisation complète. En effet, la poursuite des ondes de choc peut entretenir la maladie et empêcher la guérison. En cas d’efficacité partielle à 8 semaines, quelques séances complémentaires peuvent être prescrites.

Bien sûr un repos physique relatif participe à la bonne évolution. Mais bien souvent on peut continuer ses activités avec efficacité des ondes de choc.

P.R.P. : En l’absence d’efficacité des ondes de choc, on peut proposer le PRP ( Plasma Riche en Plaquettes).
*Plus d’informations sur le PRP
Au Tendon d’Achille le temps de guérison après PRP est variable de quelques semaines à plusieurs mois, voire la nécessité du renouvellement de quelques séances d’ondes de choc pour accélérer le résultat.

La sismothérapie et le PRP sont les traitements de toutes les tendinites : au coude, au tendon rotulien, à la plante du pied… (sauf l’épaule ou les études ne prouvent pas leur efficacité) et sont pratiqués à notre clinique du sport.

La Chirurgie : en cas d’échec de ces traitements médicaux, on peut vous proposer une chirurgie de peignage du tendon d’Achille qui est efficace, mais nécessite une anesthésie et un repos absolu de 3 semaines avec un appui soulagé du côté opéré.

Il s’agit de séparer le tendon en 8 faisceaux permettant une augmentation de volume et donc de résistance à l’effort du tendon.